On jase…l’école à la maison, c’est quoi?!

Depuis peu ou très longtemps, vous entendez ces mots  »école-à-la-maison », mais vous ne savez toujours pas ce que cela signifie? J’essaie de vous faire ça court.

Les synonymes

Il y a plusieurs termes utilisés parallèlement à  »école à la maison ». En voici quelques uns:

Homeschooling

Unschooling

Apprentissages en famille

Éducation à domicile

Enseignement à la maison

Scolarisation en famille

Instruction à domicile

Roadschooling

Worldschooling

….et j’en passe! Il y en a plein d’autres, mais je crois que vous voyez un peu le portrait!

Qui dit synonymes dit  »qui se ressemblent, sans être nécessairement identiques ». Le plus grand point commun entre toutes ces expressions est sans aucun doute: des parents qui utilisent leur droit fondamental de choisir le modèle éducatif qui convient le mieux à leurs enfants! C’est tout!

Les grandes raisons du pourquoi

Ces choix éducatifs peuvent être faits pour plusieurs raisons:

-Pour s’offrir une certaine flexibilité dans les horaires familiaux

-Pour que l’enfant puisse suivre un programme plus personnalisé

-Pour y aller davantage selon les besoins spécifiques de l’enfant

-Pour favoriser l’approfondissement de ses intérêts

-Pour voyager en famille

-Pour offrir la possibilité à un enfant à haut potentiel et/ou avec des difficultés quelconques à se développer à son propre rythme

-Pour permettre à un jeune d’exercer un sport d’élite

-Pour permettre à un enfant malade de se donner tout le temps nécessaire pour guérir

Les possibilités

Choisir de vivre les apprentissages en famille, c’est se laisser l’occasion de personnaliser l’enseignement offert à chacun des enfants.

On peut se permettre de sélectionner une pédagogie en particulier (Montessori, Freinet, Steiner-Waldorf, par projets, etc. Voir ce lien très intéressant.) 

Je pourrais vraiment écrire des dizaines de pages pour vous donner toutes les raisons existentielles pour lesquelles plusieurs familles non seulement au Québec, mais bien de partout dans le monde choisissent ce mode de vie…parce qu’il y a autant de raisons de le faire qu’il y a de la familles qui le font!

Je vous invite ici pour en savoir un peu plus concernant la situation très inquiétante, dans le moment, au Québec, en ce qui concerne la liberté éducative.

https://www.liberteeducative.com/

Publicités

Un peu de notre quotidien…

Nos journées sont vraiment toutes semblables, dans toute la beauté de leurs différences…

Il y a de ces journées pluvieuses où nous restons là, bien collés sur le sofa, à lire pendant des heures….

Il y a de ces journées où nous profitons tout simplement de la beauté de la vie….

Il y a de ces journées où nous sommes plongés dans nos livres et nos cahiers…

Il y a de ces journées passées en bonne compagnie, avec des amis…

Il y a de nombreuses journées à la bibliothèque ou dans les musées…

Il y a de ces journées où nous tentons de nous rétablir, de prendre du repos, de retrouver le calme après les tempêtes.

Il y a de ces journées vraiment difficiles et parfois même pénibles…

Il y a de ces journées remplies de folies…

Il y a de ces journées où les heures filent à toute allure, où les projets et les idées prennent forme dans tous les coins de la maison…

Il y a de ces journées remplies d’émotions…

Il y a de ces journées passées au salon, à jouer tous ensemble à des jeux de société…

Il y a de ces journées de nouvelles découvertes où naissent de grandes passions…

Il y a de ces journées imparfaitement parfaites , puis des journées où on est simplement dans le moment présent, dans notre quotidien bien à nous…

Il y a également des journées qui sont…un heureux mélange de tout ça!

On vit tout cela en famille, mais également entourée d’une panoplie d’êtres humains qui contribuent à l’épanouissement de nos enfants.

(J’en profite pour vous remercier, vous qui vous reconnaîtrez, du fond du cœur, de faire une différence dans la vie de mes enfants. Je vous en suis éternellement reconnaissante.)

Et vous savez quoi?!

Il y en a qui toujours qui vont trouver que tout ça n’est pas assez. Je crois alors qu’on doit se rappeler qu’il est important d’acquérir de multiples connaissances dans la vie. Certes. Mais je crois qu’il est encore plus primordial de le faire, en étant pleinement heureux.

pourquoi avons-nous choisi (1)

Pourquoi avons-nous choisi les apprentissages en famille?

L’idée de départ

Dès la décision de fonder une famille, mon conjoint et moi avions pris la décision que j’allais devenir ‘’maman à la maison’’ à temps plein, pour consacrer une partie de ma vie à nos enfants.  2006, enceinte de notre première fille, je vis à la télévision une superbe maman et son mari enseignant qui avaient décidé de faire l’école à la maison à leurs enfants. Je me questionnai sur le pourquoi un parent travaillant de le système de l’éducation en venait au point où il n’y envoyait pas ses propres enfants. Aux alentours de ses 4 ans, notre aînée, sortant d’un atelier préscolaire, me fit part de son 

désappointement concernant le fait qu’elle avait demandé à l’éducatrice d’apprendre à lacer ses lacets et que cette dernière lui avait tout bonnement dit que malheureusement non, c’était au programme de l’année suivante. MON EXASPÉRATION! Je me suis alors mise à repenser à cette fameuse idée ‘’d’école à la maison’’ .

pourquoi avons-nous choisi

Je n’étais donc pas seule

J’ai fini par trouver un forum (je vous rappelle qu’à l’époque nous sommes en 2009, Facebook n’était pas ce qu’il est aujourd’hui!) sur lequel des familles québécoises discutaient de ce mode de vie qu’elles avaient choisi! Je n’étais donc pas seule!!!! ALLÉLUIA! Puis de fil en aiguille, j’ai retrouvé certaines de ces familles dans la région, qui partageaient ces mêmes idéologies, ces mêmes points de vue. Ce fut une révélation. Donc notre enfant n’est bien évidemment pas retournée à l’atelier préscolaire l’année suivante. Notre aventure ‘’d’école à la maison’’ allait donc se poursuivre. C’était la suite logique du mode de vie que nous avions déjà entrepris! Mes enfants avaient appris à ramper, marcher, courir, parler, se nourrir, s’exprimer, se faire des amies, débattre de leurs opinions, apprendre mille et une chose, faire des sports et tout cela sans même mettre les pieds dans une bâtisse scolaire.

La liberté de choisir

J’ai la plus sincère des convictions que les apprentissages en famille font partis des nombreux choix POSSIBLES et qu’en ce qui concerne l’éducation de mes enfants, c’est encore un choix que nous allons prioriser tant et aussi longtemps que ça convienne proprement à chacun de nos enfants.

Et je ne dis pas que de choisir ce mode de vie est LA meilleure des façons de faire, loin de là! Mais je tiens à souligner que c’est UN des choix LÉGALES et RÉALISABLES et que toutes les familles québécoises ont encore la LIBERTÉ d’en faire son option en matière de choix éducatif.

#libertééducative