Planification 5e année 2016-2017

Je trouve cela fort agréable que plusieurs mois avant le début de la nouvelle année scolaire, mes choix étaient déjà tous en place et mon matériel déjà relativement bien préparé. Quel soulagement; cela signifie que j’ai des soirées de libres durant l’été!!! Pénélope sera en 1ère année du troisième cycle l’an prochain. Dans notre organisation de tous les jours, il y aura quelques petites modifications à apporter, en grande partie parce que Charlotte sera en première année et cela demandera une présence quasi constante de ma part. Les grandes seront donc obligées de faire preuve d’une grande autonomie, pour le mieux-être de chacune d’entre nous. Alors voici ce que j’ai choisi d’utiliser pour cette 5e année.

Français

  • Arob@s et son matériel reproductible (éditions Pearson-Erpi)
  • Texto 5 pour mousser davantage les stratégies et compréhensions lecture (éditions Pearson-Erpi)
  • L’orthographe au quotidien 3e cycle pour le vocabulaire
  • J’utiliserai une planifiation trouvée sur le web pour insérer les nouveaux verbes et temps.

Mathématiques

Sciences et technologies

  • Bizz! 5e année (éditions CEC)

Géographie-histoire

  • Escales 5e année (éditions Pearson-Erpi)

Anglais

  • Elle poursuivra ses apprentissages sur Duolingo
  • Cahier English Smart
  • Lecture dans divers romans
  • Nouvel outil de références: English to go
  • Plusieurs activités pigées sur internet
  • Et pour cette nouvelle année, j’aimerais beaucoup utiliser les jeux de société pour faciliter le  »parler ».

Voilà les grandes lignes directrices de cette prochaine année; l’avant-dernière de cette grande aventure qu’est le primaire pour ma grande fille! Le temps passe réellement trop rapidement! Savourons pleinement chacun des instants. Bon été à tous!

Signature1

Projets futurs…

Dans un avenir relativement rapproché, nous aimerions installé une production animale à la ferme, dans l’optique que Dominic puisse travailler seulement à la maison, à temps plein, dans une dizaine d’années. Ce ne sera pas un petit projet certes, plusieurs décisions importantes seront à prendre, plusieurs choix à faire également. Nous devons continuer à aller chercher beaucoup d’informations et à apprendre encore tellement! Mais c’est notre but et c’est ce qui nous donne toute cette fougue pour continuer! Cette semaine, nous avons eu un réel premier pas vers ce projet (quoi que le simple achat de la ferme en soit LE véritable premier!):

nouveau projet

Que c’est excitant!!!! Il y a tellement de travail sous cette photo, vous ne pouvez pas imaginer!

Nous avons également fait un très bel achat. Afin de pouvoir faire nos foins nous-même (la terre est beaucoup trop rocailleuse pour qu’on puisse engager quelqu’un venir les faire pour nous), nous avons fait l’acquisition d’une belle presse-balle et d’un râteau pour la modique somme de 1000$! Je vous laisse deviner ce que nous ferons pendant les vacances!

nouveau projet1nouveau projet 2

Encore de nouvelles aventures qui nous attendent! Tout plein de frustration, de plaisir et surtout d’anecdotes à raconter!

Signature1

Abris pour lapins au pâturage

Nous avons eu jusqu’à maintenant trois portées de lapereaux depuis le printemps. Nos deux mamans reproductrices sont en pleine forme et sont réellement de très bonnes mamans! Je voulais vous présenter les cages que mon conjoint a fabriquées, afin de garder les petits mâles séparément des femelles, de même que les lapereaux sevrés séparés de leur maman. Les cages sont amovibles, ce qui signifie que nous les déplaçons chaque jour (1 à 2 fois par jour ou au besoin selon le cas) afin que les lapins puissent bénéficier d’herbe fraîche, de fleurs de tout genre, etc. Ils engraissent du même fait le sol, mangent beaucoup moins sinon presque pas de moulée (frais de moins!), profitent du grand air et d’un espace de jeu plus que satisfaisant! La belle vie quoi!

Nous avons quelques modèles à l’essai et avons déjà remarqué qu’en ce qui concerne les modèles avec étage, les lapins ne sont jamais portés à creuser le sol pour éventuellement faire une tentative d’escapade hors de la cage (et oui, nous avons dû courir après plusieurs lapins depuis les dernières semaines! Par chance, notre Border Collie a réellement le sens du  »rassemblage » dans le sang et  nous est déjà d’une aide très précieuse! Nous allons finir l’été en pleine forme!)

lapins pâturage cages 1
Cage très  »de base », avec aucun endroit pour se cacher, ni étage supérieur. Les mamans n’y seront jamais placées pour mettre bas. Et on peut apercevoir Notre Belle en train de faire sa ronde!
lapins pâturage cages 2
Cage déjà présente à la ferme lorsque nous avons acheté. Elle était utilisée comme poulailler. Relativement bien conçue quoique très lourde à déplacer.
lapins pâturage cages
En suivant le style de la cage précédente, mon conjoint n’a pas fermé l’espace du bas en planches, se qui enlève une charge de poids inutile.Nous transportons toujours des planches du style 2 X 4 afin de boucher les trous causés par le sol irrégulier (au moins on apprend de nos erreurs!).
lapins pâturage cages 3
Cage très légère, matériaux recyclés, avec boîte pour que la maman puisse mettre bas en toute intimité. Cependant aucun étage. Il y a eu plusieurs fuites! Nous avons installé un grillage à grands carreaux au fond. Et ouiiii il y a une bouteille de Coca…non je ne suis pas rémunérée pour en faire la promo…et ouiiii c’est une très mauvaise gâterie je le sais!!! 😉 

Signature1

 

 

Où en est le jardin?

Voici en photos, ce à quoi ressemble notre coin jardin-potager en date du 7 juillet 2016. 🙂

*Ajout d’informations en date du 9 juillet 2016: les couvertures blanches sont des couvertures flottantes. Elles préservent les semis du froid, du vent, conserve la chaleur et l’humidité au sol et permet à la pluie de passer au travers. TRÈS utile!!! Les autres  »couvertures » sont de simple rideaux style  »plein-jour » que nous avons récupérés. La clôture orange qui entoure tout le jardin ainsi que la plantation de bleuets est CELLE-CI; nous en avons deux et les avons achetées à rabais dans une petite quincaillerie d’un village voisin. TRÈS pratique, à l’épreuve des animaux (pas les enfants par contre 😛 ), mais un peu  »molle » et relativement difficile à bien étirer. 

garden2garden9Gardengarden3garden4garnde1garden5garden7garden8garden10

garden11
Et elle, on fait tout pour qu’elle ne soit pas dans le jardin, mais on la trouve tellement belle!

Signature1

Ces derniers temps…

Nous avons passé les deux dernières semaines à l’extérieur. Quelle chance! La température a été tellement en notre faveur!

Nous avons fini par finir le jardin! (Sur la photo, début des opérations!)MM6Nous avons fait l’achat de nouveaux arbres fruitiers (poiriers, pruniers, cerisier et bleuetiers)…nous tentons de voir le bout de la transplantation!MM7On rencontre pas mal de ce genre de surprise…je pense que c’est ce qui rend la tâche si LONNNNGUE!!!!MM2MM5MM4Génération future qui contribue à un avenir meilleur. (Merci encore Steph!)MM9De belles célébrations…MM8MM3méli-mélo1Nous sommes tellement privilégiés! Merci la Vie.

Signature1

Un autre nouvel ami!

Notre nouvel arrivant à la ferme cette semaine, un joli petit Jersey, âgé de quelques jours à peine. Un autre grand privilège que nous avons! Comme nous sommes choyés! veau4

Je vous présente avec tant d’excitation: CARAMEL.veau3veau2Pour le moment, il est installé avec les petits cochons. Ils s’entendent à merveille et nous l’avons même retrouvé dans la boîte de pick-up, bien étendu avec ses quatre nouveaux camarades! veauLorsqu’il sera sevré, notre nouvel ami se retrouvera libre au pâturage, en enclos rotatifs. Dominic lui a construit une petite cabane que nous déplacerons à l’aide du quatre-roues (exactement le même principe qu’ICI).veau1Signature1

 

 

 

Nouveaux amis à la ferme!

Leur arrivée fut retardée quelque peu, il est donc sans aucun doute que nous les attendions avec impatience! C’est avec tellement de bonheur que je vous présente nos nouveaux amis: Wilbur, Fern, Charlotte et Porceline, nos quatre magnifiques porcelets âgés de 3 semaines.

cochons4Ils seront engraissés sur pâturage, tout à fait librement, pendant tout l’été. Lorsque je dis  »libres » c’est qu’ils auront toujours une abondance de végétaux à se mettre sous la dent et beaucoup de place pour bouger, mais toujours dans des espaces bien définis, de façon aléatoire à travers les champs. À l’aide de tiges métalliques rigides, nous serons en mesure de créer des espaces amovibles et également d’y ajouter facilement un fil électrique. Le but de cette pratique est non seulement d’offrir de saines conditions de vie à l’animal mais surtout nous faciliter grandement les tâches manuelles. Les porcs travailleront le sol à notre place; ils le défricheront , l’engraisseront, soulèveront les pierres de la terre nous permettant de les ramasser facilement et au bout du compte, nous aurons alors un superbe sol pour les animaux. Le tout, en ayant seulement que les tiges de métal à déplacer, 1 fois par semaine environ ou tout dépendant de l’espace donné. Il ne faut pas les laisser détruire le sol, donc ce sera un été de test à découvrir quelle est la bonne grandeur à donné, pour les quatre cochons et de les y laisser pendant combien de temps. (Je vous rappelle que notre terre n’a pas été utilisée depuis des lunes! Il y a beaucoup de friches et de petits arbres qui ont repoussés au travers les champs. Nous tenons grandement à lui redonner vie de façon plus naturelle que possible.)

Les porcelets passeront quelques temps dans le vieux paddock déjà sur place. Nous avons modifié les clôtures électriques en mettant un fil double pour ne pas qu’ils passent en dessous étant donné leur très petite taille. (c’est l’expérience qui parle!) Nous avons créé un abri-tout-inclus-amovible, qui pourra être déplacé facilement dans tous les enclos, à l’aide du quatre-roues. Nous avons recyclé une vieille boîte de pick-up qui traînait dans les champs. Dominic y a ajouté des skis pour faciliter les déplacements. Il y a fixé 2 mangeoires et a conçu un support de métal pour y déposer notre abreuvoir fait-maison. Un simple baril de plastique (alimentaire bien sûr) auquel il a installé deux suces. Le tout est retenu à l’aide d’un gros élastique (solution de rechange à dénicher avant que les cochons soient plus gros!). Mon amoureux a également ajouté une lumière chauffante, étant donné les nuits plus fraîches des derniers jours. Donc en l’espace de quelques minutes, les cochons pourront être déplacé et logé facilement à travers les champs, pour moins de 20$!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons bien hâte de commencer à les déplacer…je sens que cette nouvelle expérience nous réserve bien des surprises!

*Pour plus de détails concernant l’élevage de porcs sur pâturage, je vous invite à lire les écris plus qu’intéressants de Monsieur Joel Salatin ou même à regarder ses nombreux vidéos sur Youtube. Je vous invite également à lire le FABULEUX livre de Penny & Ben Hewitt The nourishing homestead. Ce livre est une véritable encyclopédie non seulement de faits, mais surtout d’essais et d’expériences qu’ils ont personnellement vécu. Un partage de savoir faire, de trucs pratiques et d’informations de tout genre concernant l’autosuffisance. 

Signature1