Surprise de la Vie…

Il y a de ces surprises de la Vie qui nous remplissent le coeur d’une joie immense, d’un bonheur profond. Parfois des surprises à double sens, qui sont à la fois plaisantes et troublantes. Des surprises vraiment pas agréables. Et il y a ces surprises de la Vie que nous pouvons appeler…ACCIDENTS. Accident dans le sens qui n’aurait jamais été possible de prévoir, de prévenir, d’empêcher. Accident dans le sens  »grave » du terme. Accident comme nous n’avions jamais pensé que cela pourrait arriver, arriver à l’une de nos filles. Nous l’avons vécu en mars dernier.

Notre deuxième fille, Juliette, pendant un après de jeu dans la forêt, a perdu pied du haut d’une colline de sable, ayant dans la main gauche des branches. En tombant, elle a probablement tenté de se protéger, mais l’une des branches est allé transpercer son oeil. Elle a jusqu’à maintenant trois opérations à son actif, des tonnes de gouttes et un million de contre-indications! Elle est maintenant dans l’attente d’une future opération afin de terminer le travail, qui espérons, lui donnera la chance de retrouver la vue de son oeil gauche.

J’ai la Foi. Juliette et moi avons la Foi. Depuis les tous premiers instants. Depuis la balade en ambulance, pendant l’attente à l’urgence, juste avant de rentrer au bloc pour la première fois, etc. Nous savions et ressentions profondément que Dieu était avec nous. Nous avons la Foi. C’est un accident et nous n’y pouvons rien. Nous savons que cet événement lui est arrivé car il est totalement à la hauteur de ce qu’elle est capable de surmonter. Et elle le fait avec brio. Et de ce fait, nous avons tous un petit quelque chose à retenir, chacun à notre façon.

Jamais je n’aurais pensé vivre une telle chose dans ma vie. Mais je suis fière et surtout privilégiée d’être la maman de cette enfant. Chaque soir, lorsque je me couche près d’elle, je ne peux m’empêcher de verser une larme, une larme de fierté. Et ensuite, je ne peux m’empêcher de songer à toutes ces familles qui vivent des situations semblables, tous ces parents qui accompagnent leurs enfants dans la maladie, la souffrance et qui le font la tête haute, avec un coeur rempli de larmes. Une pensée également à tous ces frères et soeurs qui voient un des leurs dans une situation qu’ils ne comprennent peut-être même pas et qui souffrent eux aussi, à leur façon.

Signature1

Publicités

Ces derniers temps…

Nous avons passé les deux dernières semaines à l’extérieur. Quelle chance! La température a été tellement en notre faveur!

Nous avons fini par finir le jardin! (Sur la photo, début des opérations!)MM6Nous avons fait l’achat de nouveaux arbres fruitiers (poiriers, pruniers, cerisier et bleuetiers)…nous tentons de voir le bout de la transplantation!MM7On rencontre pas mal de ce genre de surprise…je pense que c’est ce qui rend la tâche si LONNNNGUE!!!!MM2MM5MM4Génération future qui contribue à un avenir meilleur. (Merci encore Steph!)MM9De belles célébrations…MM8MM3méli-mélo1Nous sommes tellement privilégiés! Merci la Vie.

Signature1

Nouveau membre dans la famille

Depuis notre déménagement l’été dernier, nous avons du apprendre à vivre le deuil de tous nos animaux de compagnie. Notre chihuahua  »Chico » membre de la famille depuis 12 ans est tombé soudainement gravement malade quelques temps après le déménagement. Nous avons prit la décision d’abréger rapidement ses souffrances, grâce à l’euthanasie.

Peu de temps après ce malheureux événement notre chat  »Chaton » eut un bête accident de ferme…il était caché sous la débroussailleuse du tracteur…je vous laisse deviner la suite. Tout le monde fut bien triste une fois de plus.

Comble du malheur, au début du mois de septembre dernier, notre golden-labrador  »Missy », faisant partie de la famille depuis 9 ans, décida pour aucune raison apparente de mordre notre nouveau petit voisin. Nous avons été réellement sous le choc suite à cet incident et il était bien évident que nous ne pouvions la garder avec nous, avec nos quatre jeunes enfants. Un événement qui n’est même pas encore tout à fait digéré.

Pour terminer cette suite de moments désagréables, au cours de l’hiver notre matou  »Pascal », chaton sauvage que nous avions prit sous notre aile à ses 3 semaines de vie, a décidé de nous quitter. Nous ne savons pas réellement ce qui est advenu de lui…nous espérons de tout coeur qu’il soit bien au chaud, dans une autre grange des environs.

Donc depuis tous ces départs, nous songions à ravoir un nouveau chien. Une ferme sans chien n’est pas réellement une ferme n’est-ce pas? Nous avons fait beaucoup de recherches quant à la race qui était la plus appropriée pour notre famille et notre choix c’est arrêté sur le Border Collie. Avec ses grands besoins d’activité physique, sa rapidité d’exécution des demandes ainsi que sa spectaculaire capacité de rapatriement de troupeaux, nous avons conclu que c’était le choix le plus censé. C’est avec beaucoup de joie que je vous présente donc le 7e membre de la famille: BELLE.

Signature1

Merci à mes bonnes soupes réconfortantes!

Depuis plus de 5 ans maintenant que nous faisons l’école à la maison (notre aînée Pénélope est en 4e année, mais je compte son année de maternelle. Elle a tenté l’école publique en mi-première année ainsi que pour la totalité de sa deuxième année. À sa demande, elle est à la maison depuis.).

Il y a tellement de façons de faire l’école à la maison et c’est réellement très facile de s’y perdre. Il existe des tonnes de pédagogies toutes plus différentes les unes que les autres, ayant chacune des propriétés vraiment intéressantes et dès que l’on en prend connaissance, on veut tout essayer, tout prendre en considération, ne rien négliger. Les lectures s’enchaînent, de sites web en sites web, en passant par la multitudes de blogs, de livres, de groupes Facebook et surtout: de commentaires y circulant! Cela ressemble étrangement à tout ce qui concerne l’alimentation de nos jours! Un régime qui dit ceci, un autre qui contredit ce dernier, un qui prône la viande l’autre qui nous dit que c’est un sacrilège. Bref, la meilleure façon de ne pas s’y perdre dans tout cela: se faire CONFIANCE! C’est parfait de s’informer, de prendre le pouls des autres familles, mais on doit aussi faire LA très grande part du travail en s’écoutant et en écoutant nos enfants.

Tout cela pour dire que cette année, pour la première fois, je sens réellement que nous avons trouvé la meilleure façon d’organiser nos journées. J’appréhendais pourtant énormément durant l’été, étant donné tous les changements auxquels nous avons tous été confronté. À ma grande surprise, c’est pas tant pire! Je ne dis pas qu’il n’y a pas de journées pendant lesquels je m’arracherais les cheveux (car Dieu sait qu’il y en a de ces journées!!!), mais je veux dire qu’en tout et partout, c’est bien correct! Il faut dire qu’il y a a beaucoup d’action, souvent de la chicane, des pleurs aussi, mais tout fini toujours par passer.

Ce qui m’a grandement aidé depuis ces dernières années, non seulement pour passer au travers de tout cela, mais tout particulièrement pour me faire voir les épreuves différemment, c’est le grand privilège d’avoir de très bonnes amies dans le milieu de l’école à la maison. Je dirais même que ces femmes-là sont la clef de notre école-maison! Je pense sincèrement qu’il est primordial de réussir à tisser des liens avec d’autres mamans vivant cette expérience. Nos discussion ne deviennent pas simplement un exutoire, c’est surtout une grande source de réconfort (autant qu’une bonne soupe fumante par une soirée bien trop froide!). Je tiens donc à dire merci à toutes ces mamans (et je crois bien ne pas avoir besoin de vous énumérer) pour les heures que vous m’accorder à me réconforter, m’encourager, m’aider, me supporter, me faire rire et à me faire surtout déculpabiliser.

Signature1